Les Marchands de gloire

Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    12 Mois

  • Nombre de prêts :

    20 (0.32 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Marcel Pagnol
Les Marchands de gloire
La Grande Guerre a coûté la vie à plusieurs millions de jeunes Français. Elle a été aussi l'occasion de quelques grandes fortunes et elle a marqué le début de quelques grandes carrières.Satire mordante de la vie politique, Les Marchands de gloire n'ont rien perdu de leur actualité. Un honnête homme y découvre que la réussite est au bout du cynisme. Le futur auteur de Topaze fourbit ses armes: le rire, l'émotion, et la réplique qui fait mouche.
En collaboration avec Paul Nivoix.

  • Auteur(s)

    Marcel Pagnol

  • Éditeur

    Editions de Fallois

  • Date de parution

    22/10/2008

  • EAN

    9605504570885

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    645 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Dewey

    800

  • Ref catalogue

    /ean/9605504570885

Marcel Pagnol

1895-1974
Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marseillaises conviennent à l'humour gai des joueurs de belote et de pétanque.
Pagnol se consacre alors au cinéma et réalise ses meilleurs films, comme La femme du Boulanger. Il entre à l'Académie française en 1946 et publie ses souvenirs d'enfance et de jeunesse dans un style qui allie la poésie à l'humour.
Il est enterré dans le cimetière de Treille et l'on peut lire sur sa tombe cette épitaphe, empruntée à Virgile, qui résume sa vie et son oeuvre:
"Fontes, amicos, uxorem delexit": "Il a aimé les sources, ses amis, sa femme"

empty