Le Premier Amour

Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    12 Mois

  • Nombre de prêts :

    20 (0.32 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

Marcel Pagnol
Le Premier Amour
Le Premier Amour, écrit Marcel Pagnol, est une sorte de conte poétique: il raconte l'invention de l'amour et la découverte du feu. Ces hommes n'étaient pas plus grands que nous... Ils ne connaissaient pas l'usage du feu. Ils n'avaient pas d'autres armes que des branches pointues, et des haches de silex, qu'ils taillaient avec une grande patience... Ils ont survécu grâce à ces pauvres armes; mais aussi à cause de leur sens social, à cause de l'union fraternelle de tous et de toutes, à cause de la discipline spontanée qui faisait la force de la tribu."

  • Auteur(s)

    Marcel Pagnol

  • Éditeur

    Editions de Fallois

  • Date de parution

    08/03/2017

  • EAN

    9609412860885

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    276 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Dewey

    800

  • Ref catalogue

    /ean/9609412860885

Marcel Pagnol

1895-1974
Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marseillaises conviennent à l'humour gai des joueurs de belote et de pétanque.
Pagnol se consacre alors au cinéma et réalise ses meilleurs films, comme La femme du Boulanger. Il entre à l'Académie française en 1946 et publie ses souvenirs d'enfance et de jeunesse dans un style qui allie la poésie à l'humour.
Il est enterré dans le cimetière de Treille et l'on peut lire sur sa tombe cette épitaphe, empruntée à Virgile, qui résume sa vie et son oeuvre:
"Fontes, amicos, uxorem delexit": "Il a aimé les sources, ses amis, sa femme"

empty