Cantique de l'Infinistère

Cantique de l'Infinistère

Icon Baobab App

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    60 Mois

  • Nombre de prêts :

    30 (0.58 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    1

  • Durée maximale d'un prêt :

    12 Mois

  • Renouvellement :

    1

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

En savoir plus

À propos

La personnalité si singulière de l'Auvergne fait d'elle un monde d'une austère et fascinante majesté. Avec des paysages dont on ne revient pas, elle cache un peuple que l'érosion des vieux volcans, l'ascèse des longs hivers et la proximité du monde animal prépare à d'étonnantes tendresses.À l'automne 2015, François Cassingena-Trévedy, depuis longtemps familier de cette région, a arpenté en solitaire le massif du Cézallier, entre Monts Dore et Cantal. Il nous livre ici le récit de sa marche, accompagnée des premières neiges et comme étoilée de chaleureuses rencontres. Il y a ici bien plus qu'un simple récit de randonnée : un hymne de l'univers, un hommage au monde paysan et une profession de foi en l'amitié des hommes.
Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, moine bénédictin en l'abbaye de Ligugé près de Poitiers, François Cassingena-Trévedy est également écrivain. Il a reçu le Grand Prix catholique de littérature 2017 pour ce livre.



  • EAN

    9615923660869

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    994 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Dilicom

  • Support principal

    ebook (ePub)

François Cassingena-Trévedy

François Cassingena-Trévedy, o.s.b., est maître de conférences à la Faculté de Théologie et de Sciences religieuses de l'Institut catholique de Paris. Il est traducteur des hymnes d'Éphrem de Nisibe (306-373) aux éditions des Sources Chrétiennes et a publié plusieurs livres de spiritualité, comme Quand la Parole prend feu. Propos sur la Lectio divina (Bellefontaine, 1999).

empty