Le roman d'Ernest et Célestine

Le roman d'Ernest et Célestine

À propos

Il était une fois deux mondes, celui des ours et celui des souris. Deux univers qui s'évitent, se toisent avec méfiance, mais ne peuvent vivre l'un sans l'autre. Dans le monde du dessus, les parents ours sont ravis que les dents de leurs petits soient chipées par « la petite souris ». Par ailleurs, s'ils en voient une se faufiler dans l'appartement, ils la chassent sans vergogne. Dans le monde souterrain, on apprend aux souriceaux à avoir peur du « Grand méchant ours », tout en les forçant à aller dérober des petites dents et des fournitures à la surface, et à apprendre le métier de dentiste, capital dans un monde où les incisives affûtées sont des outils vitaux... Alors que tous se conforment à l'ordre établi, Ernest, le gros ours clown et musicien qui ne veut pas devenir juge, et Célestine, la petite souris dessinatrice qui refuse d'être dentiste, osent devenir amis. Ils vivent tendrement et librement ensemble, quitte à provoquer ainsi l'indignation des deux mondes, qui vont tenter de les séparer...

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    3650 Jours

  • Nombre de prêts :

    25 (0.64 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    5

Protection

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

  • EAN

    9782203184084

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    206 Pages

  • Poids

    3 020 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Support principal

    ebook (pdf)

Daniel Pennac

Né à Casablanca, en 1944, dans une famille de militaires, D. Pennac voyage en Afrique et en Asie mais il passe aussi de nombreuses années en pension avant de présenter une maîtrise de lettres à Nice. Il entre alors dans l'enseignement. Il commence à écrire pour les enfants et à la suite d'un pari, propose Au Bonheur des Ogres à la Série noire. C'est le début des aventures de la famille Malaussène...ÿIl garde de son enfance une nostalgie du foyer et une tendresse pour la famille d'élection. Si ses écrits sont drôles et pleins d'une imagination débridée, Pennac peut aussi écrire Comme un roman, un chef d'oeuvre de pédagogie active, lucide et enthousiaste. Que l'on songe à cette phrase qui devrait guider tout enseignant :"On ne force pas une curiosité, on l'éveille." La bande dessinée Débauche, qu'il vient de signer avec Tardi, prouve sa conscience sociale et civique, révoltée par le licenciement sauvage, par ce chômeur victime d'un chef d'entreprise corrompu.

empty