Je n'ai encore rien dit. Chroniques 2017-2019

[eBook] Je n'ai encore rien dit. Chroniques 2017-2019

,

  • Denoël Humour
  • Parution : 26 septembre 2019 - création : 13 septembre 2019

Résumé

L'air du temps façon François Morel, c'est une centaine de chroniques mordantes, salutaires, souvent assassines, toujours réjouissantes. Un ministère du Rire en France ? Des conseils pour lutter contre la gueule de bois ? Et pourquoi pas un hymne au camembert ? Chaque vendredi matin sur France Inter, François Morel récidive. Quelques minutes pour croquer l'époque dans ce qu'elle a de pire, et parfois de meilleur. Quelques minutes pour rire de tout, sans limites, et se consoler de la bêtise. Trait caractéristique des grands humoristes, Morel sait manier la plume aussi bien que le jeu. Ses chroniques sont une remarquable réussite d'écriture, d'humour et de poésie.

Règles du prêt

  • Durée de la licence : 3650 Jours
  • Nombre de prêts : 25 (0.84 € par prêt)
  • Prêt(s) simultané(s) : 5
  • Durée maximale d'un prêt : 59 Jours

Streaming

  • Type d'accès : In-Situ
  • Nombre d'utilisateurs simultanés : 10

Protection

  • Type de protection : DRM Adobe ASCM
  • Nombre de périphériques : 6
  • Copier/Coller : Interdit
  • Impression : Interdit

savoir_plus

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782207158838
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 352 Pages
  • Poids 6 144 Ko
  • Distributeur C.D.E.

Série :

François Boucq

François Boucq est né à Lille en 1955. Très jeune et sans formation particulière, il propose des caricatures à des magazines comme Le Point ou L'Expansion qui les publient. Il signe plusieurs albums mais c'est avec Les pionniers de l'aventure humaine (Casterman 1984) qu'il connaît la notoriété. Depuis lors sont parus, toujours chez Casterman, La femme du magicien (1986) - qu'il cosigne avec Jérôme Charyn et qui obtient l'Alfred du meilleur album la même année - Point de fuite pour les braves (1986), La pédagogie du trottoir (1987), Bouche du diable (1990, scénario de Charyn) et, à partir de 1992, sur un scénario de Jodorowsky, la série Face de Lune (deux albums sur trois déjà publiés). Rappelons que La dérisoire effervescence des comprimés a obtenu en 1991 le Prix du meilleur album BD à Charleroi et le Prix RTL de la bande dessinée. En 1993, il nous a donné Un point c'est tout, suivi, en 1994, de Les dents du recoin, le premier album des aventures de Jérôme Moucherot. En 1996, Boucq nous propose une suite de petites histoires mettant en scène la Mort, mais à sa façon, c'est à dire avec humour, légèreté et talent : c'est La rage de vivre. Cet album est suivi en 1998 de Sus à l'imprévu ! et du Péril pied-de-poule, deux albums consacrés à Jérôme Moucherot. Le quatrième album de cette série, J'assure ! est paru en octobre 1999. François Boucq a été désigné Grand Prix de la bande dessinée Angoulême 1998 pour l'ensemble de son oeuvre.

empty