Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

La Mort à demi-mots

La Mort à demi-mots

À propos

Ce polar fantastique nous entraîne dans le Séoul des années 1990. On y rencontre des artistes expertes en performances, qui peignent des toiles avec leur corps nu, des filles peu farouches, qui font l'amour en mangeant des sucettes, des taxis balles-de-revolver qui foncent à plus de 180 kilomètres à l'heure la nuit sur les autoroutes suspendues. » Et un esthète du crime, bourreau au grand coeur, qui contacte ses victimes par petites annonces et, avec bienveillance et compréhension, les aide à passer de vie à trépas. « L'économie explosait, dit l'auteur. C'était une époque de frénésie et d'excès, et c'est ce que j'ai voulu rendre dans mon livre. »Le premier roman de Kim Young-ha, salué par la critique « comme le chef de file d'une nouvelle génération d'écrivains coréens qui se frottent à la vie telle qu'elle va et surtout telle qu'elle change ». (Christian Sorg, Télérama)

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    1825 Jours

  • Nombre de prêts :

    30 (0.40 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    10

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    20

Protection

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782809729450

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    142 Pages

  • Poids

    3 921 Ko

Young-Ha Kim

  • Naissance : 1-1-1968
  • Age : 52 ans
  • Pays : Coree,rep.pop.democ
  • Langue : Coreen

Né en 1968, Kim Young-Ha est l'un des chefs de file de la nouvelle littérature sud-coréenne. On dit de lui qu'il est le parfait reflet de la sensibilité urbaine d'aujourd'hui. Après deux recueils de nouvelles, il publie en 1996 son premier roman, La Mort à demi-mots.ÿTrès branché sur les nouvelles technologies, Kim Young-Ha s'est d'abord amusé à publier ses écrits sur Internet, une habitude très répandue en Corée du Sud.

empty