Le Musée de la mer

Le Musée de la mer

  • P.O.L Fiction
  • Parution : 17 janvier 2012 - création : 6 septembre 2014
Icon Baobab App

À propos

Liz et Will se réfugient chez May et Man. Ils arrivent, avec leurs deux enfants, d'une ville assiégée, et ils n'ont plus d'essence. C'est la guerre. May et Man vivent près de la côte, ils essaient de maintenir leur Musée malgré les restrictions. Il leur reste quelques poissons, un poulpe et une 'chose', Bella : un objet vivant non identifié, une bête marine à mi-chemin du lamantin et du revenant. Belle est belle et elle bêle, Belle est monstrueuse et pleure comme un bébé. May et Man, sur cette bande-son, essaient de rester neutres, à cultiver leur jardin malgré les milices locales. Mais les bombardements se rapprochent, et Will et Liz, et leurs enfants, apportent aussi la guerre. Dit comme ça, on croirait une histoire : déroulée, lisible, compacte. Mais c'est une pièce de théâtre, faite pour être jouée, avec des bulles d'air dedans pour que s'y loge le metteur en scène.

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    3650 Jours

  • Nombre de prêts :

    25 (0.44 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    5

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782818031865

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    142 Pages

  • Poids

    133 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Support principal

    ebook (ePub)

Marie Darrieussecq

Née en 1969 à Bayonne, Marie Darrieussecq est écrivaine et psychanalyste. Ancienne élève de l'École normale supérieure et agrégée de lettres modernes, elle enseigne brièvement à l'université de Lille III puis publie son premier livre, Truismes (POL, 1996) qui fait l'événement. Elle a obtenu, en 2013, le prix Médicis pour son roman Il faut beaucoup aimer les hommes. Depuis 2001, Marie Darrieussecq est la marraine du réseau DES France, association d'aide et d'information aux victimes du Distilbène.

empty