Notre-Dame des égarées

À propos

Colmar, début du 20e s., Hélène « native du Midi » et Karl le violoniste « venu de l'Est » donnent naissance à une petite Stella. Après quelques années de bonheur, l'enfant meurt soudainement. Puis Hélène disparaît sur les traces de sa fille, qu'elle croit toujours vivante. Karl prend alors la route du Sud et du Rhône, fleuve de coeur d'Hélène. Passant par Mulhouse, Altkirch ou St-Ursanne, il voyage seul, jouant sur son violon Bach ou Gounot pour subvenir à ses maigres besoins.

Puisant à la double source du conte et de la poésie, Voisard entraîne le lecteur sur la route du Sud, à la rencontre de l'abbé Viénot et son « eau de la vie », ou de la famille Goldberg, au fils génial violoniste.

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    1825 Jours

  • Nombre de prêts :

    30 (0.73 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    10

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    20

Protection

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

  • EAN

    9782889275014

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Poids

    5 232 Ko

Alexandre Voisard

Né en 1930, d'un père instituteur et d'une mère d'origine franc-montagnarde, Alexandre Voisard, après des études hachées, a pratiqué divers métiers dans le théâtre, les postes, l'industrie, la librairie. Après un bout de carrière politique (il a été délégué aux Affaires culturelles de la République et Canton du Jura et vice-président de la Fondation Pro Helvetia), il s'est retiré dans le village natal de sa compagne, Courtelevant, en France voisine, juste au-delà de la frontière, où il se consacre désormais entièrement à l'écriture. Affublé tour à tour d'épithètes réductrices telles que « poète politique », « poète de l'amour » ou « poète de la nature », il les récuse toutes même s'il est fier d'avoir été de ces « poètes de la libération » du Jura. Il lui arrive d�affirmer avoir été aussi « le premier poète écologiste après saint François d'Assise ».

empty