Fermeture de la librairie jusqu'au 28/11/2020

Le Pianiste

Les mots clés

1939-1945 Témoignages

Le Pianiste

 (Lu par Laurent NATRELLA)

  • Lizzie
  • Parution : 13 Février 2020 - création : 17 Mars 2020

À propos

" Un témoignage bouleversant venu du froid et de l'horreur. "
Annie Coppermann – Les Échos

Septembre 1939. Alors que Varsovie est écrasée sous les bombes allemandes, les accords du Nocturne en ut dièse mineur de Chopin s'élèvent à la radio nationale. L'interprète s'appelle Wladyslaw Szpilman. Il est juif. Pour lui, c'est une longue nuit qui commence...
Une longue nuit dont l'issue aurait pu être la mort, sans un officier allemand, Wilm Hosenfeld – le plus improbable des sauveteurs. Hanté par l'atrocité des crimes nazis, il va protéger et sauver le pianiste.
Mort en 2000 à Varsovie, Wladyslaw Szpilman a eu une carrière internationale de compositeur et de pianiste. Il aura fallu plus de cinquante ans pour que l'on redécouvre enfin ce texte, sobre et émouvant.
Suivi d'extraits du journal de Wilm Hosenfeld
Présentation d'Andrzej Szpilman
Postface de Wolf Biermann
Grand Prix des lectrices de "ELLE" 2002

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    2190 Jours

  • Nombre de prêts :

    15 (1.75 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    5

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

Streaming

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    1

Protection

  • Type de protection :

    Sans DRM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

  • EAN

    9791036611902

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    647 475 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

Wladyslaw Szpilman

  • Pays : Pologne
  • Langue : Polonais

En juillet 2000, Wladyslaw Szpilman, célèbre pianiste et compositeur, s'éteignait à Varsovie, lieu qui a connu tous ses malheurs mais aussi ses réussites. Malheureusement, ce livre sorti en Pologne en 1946, est toujours interdit depuis et n'existe donc pas en langue polonaise.

empty