Jeunesse

  • «4 septembre 1871. La déchéance de l'Empire venait d'être proclamée, il fallait courir place de la Concorde! Là, sous un ciel éclatant, roulait une véritable mer humaine. "Vive la République!" Moi aussi, je criais. Louise Michel me donnait la main, ses joues sillonnées de larmes. Elle était splendide, terrible et splendide comme cette révolution qu'elle appelait de ses voeux depuis si longtemps, et qui était en train de se faire, là, devant elle!»

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • « Juillet 176. Nous devons redoubler de vigilance : si quelqu'un est dénoncé comme chrétien, la police le jette en prison. Des chrétiens ont même été torturés. Et la torture peut être étendue à l'entourage d'un chrétien ! Mon sang se glace... Ainsi, cela veut dire qu'en devenant chrétienne, ce n'est pas seulement moi que j'ai mise en danger, mais toute ma famille. Cela, je ne peux pas en supporter l'idée... Je ne peux pas. »

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • 6 février 1917. J'aimerais tant que mon père m'autorise à venir soigner ses blessés. Même si c'est sans doute un spectacle éprouvant. Mais il dit que je suis trop jeune. Pourtant l'année prochaine, si la guerre n'est pas encore finie, je veux devenir infirmière. J'aurai dix-sept ans, après tout!

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Fille de la logeuse de Mozart, Constance Weber est le vilain petit canard de la famille et, dans un premier temps, c'est de sa soeur, la belle et capricieuse Aloysia, que s'éprend le musicien. Mais la douceur, l'intelligence et le goût pour la musique de la jeune fille vont plaire au jeune prodige qui demande sa main. Peu après leur mariage, Constance devient mère. Le récit se conclut sur la promesse de Mozart d'écrire un air pour son épouse.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • "Mayflower, 1620. "Terre en vue !"
    L'appel de l'homme de vigie déchira l'aube. Nous nous précipitâmes sur le pont. Les marins furent les premiers à l'apercevoir, ligne sombre à peine visible contre l'horizon. Au bout de longues minutes, Hummy et moi commençâmes à la distinquer à notre tour. Ce n'était pas un simple mirage, c'était quelque chose de réel. Certes, le voyage a duré soixante-cinq interminables journées, mais nous violà arrivés. Ceci est le Nouveau Monde; je m'en emplis les yeux pour la première fois."

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • 14 juillet 1789. En écrivant ces lignes, je crois encore respirer l'odeur forte qui a enveloppé le centre de la ville. Elle provient de la Bastille prise cet après-midi. Qui aurait pu imaginer que la fureur populaire s'attaquerait à un tel monument ? À l'atelier, depuis le début de la matinée, ça n'était que clameurs, coups de fusil et hurlements : "À la Bastille!" Dans le noir, à la faible lueur des chandelles, nous avons tiré l'aiguille en redoutant le pire.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Avril 79. En sortant chercher de l'eau, ce matin, j'ai trouvé un oiseau mort. "C'est le manque d'air, a dit Martia. Un vrai temps de tremblement de terre."
    Les femmes, à la fontaine, répétaient les mêmes mots: "Un temps de tremblement de terre! Pas une vague dans le port, pas un souffle de vent." Elle riaient.
    Personne à Pompéi ne redoute les secousses de la terre - elle tremble si souvent! Et depuis dix-sept ans, aucune maison ne s'est effondrée.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • "9 avril 1515. La nouvelle est arrivée tout droit de Paris : le roi François, sa mère, sa soeur, son épouse et toute la cour vont s'installer à Amboise. Mon amie Charlotte m'a regardée, les yeux brillants d'excitation. "J'attends qu'il soit là !" m'a-t-elle soufflé. Je me dis que si le roi fait une telle impression alors qu'il est encore au loin, quel effet va-t-il produire une fois installé ici ? Charlotte a peut-être raison. Il y aura mille choses à observer et à décrire. En fait, j'ai bien de la chance d'avoir quinze ans en cette année 1515."
    Partage le journal intime d'Anne, et vis avec elle la période exaltante de la Renaissance.
    En fin d'ouvrage, un supplément historique sur cette période pareille à nulle autre.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le sourire de Joséphine

    Claude Helft

    Parution : 15 Février 2018 - Entrée pnb : 31 Mars 2018

    "27 mai 1804. Cela s'est passé si vite que je n'ai pas eu le temps vraiment d'être impressionnée avant d'arriver devant... l'Impératrice ! J'étais clouée sur place. Le seul mouvement qui m'animait était la chaleur qui me montait aux joues. À ce moment, Mme Bonaparte a souri. Sa bouche, qui est petite, s'est étirée juste un peu et tout son visage a rayonné. Est-ce de la magie ? Je jure qu'une force, un charme m'ont touchée et forcée à sourire à mon tour."

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty