Plon

  • Cet autre

    Ryszard Kapuscinski

    Parution : 16 Décembre 2010 - Entrée pnb : 26 Mars 2014

    Mêlant réflexions philosophiques et regard du reporter, de l'homme-monde, Kapuscinski livre ici un texte fort, incarné et ambitieux.
    Avec ces réflexions, fruit d'une vie entière de voyages, Ryszard Kapu´sci´nski pose un oeil nouveau sur le concept de l'Autre en Occident.
    À travers le prisme de ses rencontres en Afrique, en Asie et en Amérique latine, Kapu´sci´nski observe la vision qu'a cultivée l'Occident du monde au-delà des frontières européennes, de l'Antiquité à aujourd'hui. Il examine ainsi le regard porté par nos sociétés sur les habitants du Sud, toujours considérés comme des étrangers hostiles, objets d'étude plus que partenaires assumant pleinement la responsabilité du destin de l'Homme.
    Dans un monde de plus en plus globalisé et de plus en plus polarisé, Kapu´sci´nski démontre à quel point l'idée de l'Autre demeure un défi permanent pour l'esprit humain.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Histoires parallèles

    Péter Nádas

    Parution : 15 Mars 2012 - Entrée pnb : 26 Mars 2014


    Un événement littéraire historique: une oeuvre monumentale, considérée par la critique mondiale comme "le Guerre et Paix du 21e siècle".

    " Il ne faut pas longtemps pour que l'oeil humain s'accommode aux ténèbres. "

    Chef d'oeuvre de Peter Nádas - dix-huit ans d'écriture, plus de cinq ans de traduction, une centaine de personnages, tout à la fois chaos total et structure absolue -, Histoires parallèles faisait scandale en Hongrie avant même sa publication et paraît à présent dans le monde entier.
    Balayant soixante ans d'une Europe livrée aux remugles de l'Histoire et aux bouleversements de la société, le livre fait se côtoyer les époques dans un écho sans cesse démultiplié. La barbarie nazie résonne, répercutée à l'infini, d'histoire en histoire, les corps se libèrent parfois, la parole demeure souvent trompeuse, le sexe entravé débonde dans l'ombre, impudique et brut. Mystérieux et complexe, le roman fonctionne comme une chambre d'écho, traversée de stridences et de grondements, Nádas joue de la langue comme d'une flûte à serpents, et le lecteur, tour à tour fasciné, épuisé, révulsé, est toujours irrésistiblement attiré par son chant complexe et puissant. Ambitieux, exigeant, profond et brûlant, le texte de Nádas crée un monde à la fois palpable et insaisissable, apparemment anarchique, mais infiniment structuré, irrémédiablement clos et démesurément libre.
    Péter Nádas est né à Budapest en 1942. A l'âge de dix-neuf ans, il débute des études de journalisme et de photographie. Entre 1965 et 1969, il est employé en qualité de rédacteur dans un magazine de Budapest. 1965 est aussi l'année au cours de laquelle ses premières histoires sont publiées dans le journal littéraire Uj Irás. Romancier, essayiste, dramaturge, sa réputation est immense et internationale. En 1995, son oeuvre est récompensée par le Prix de la littérature européenne, auparavant décerné à Doris Lessing, Milan Kundera ou Marguerite Duras. En France, les éditions Plon ont publié La Fin d'un roman de famille (1991, premier tome de la trilogie formée avec Le livre des mémoires et Histoires parallèles), Amour (2000), un recueil de nouvelles intitulé Minotaure (2005), série d'histoires courtes rédigées entre 1960 et 1970 qui font appel aux mythes et aux légendes. Mais c'est Le livre des mémoires, publié en 1998 et prix du meilleur livre étranger l'année suivante, qui a fait le tour du monde et rassemblé partout critique et public autour de lui.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe

    2 Autres éditions :

empty