Frémeaux & Associés

  • Voyage au bout de la nuit

    Louis-Ferdinand Céline

    Parution : 17 Avril 2020 - Entrée pnb : 24 Avril 2020

    "Voyage au bout de la nuit, chef d'oeuvre littéraire incontesté dont Denis Poadalydès nous restitue toute la force brute, est présenté pour la première fois en version numérique (en coédition avec l'Historial de la Grande Guerre, et en accord avec Gallimard et la Succession Céline).
    « Louis-Ferdinand Céline est entré dans la grande littérature comme d'autres pénètrent dans leur propre maison. Homme mûr, muni de la vaste provision d'observations du médecin et de l'artiste, avec une souveraine indifférence à l'égard de l'académisme, avec un sens exceptionnel de la vie et de la langue, Céline a écrit un livre qui demeura, même s'il en écrit d'autres et qui soient au niveau de celui-ci. »
    Léon Trotsky (The Atlantic Monthly, octobre 1935)

    « Denis Podalydès, une science de la lecture, une lecture non intervenante, c'est magnifique. Sur une profondeur de 16 heures, la lecture la plus extraordinaire ! » Daniel Pennac (sur France Inter - Interview Vincent Josse). "

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Anthologie Céline (1894-1961)

    Louis-Ferdinand Céline

    Parution : 2 Novembre 2020 - Entrée pnb : 2 Novembre 2020

    "Le monde n'est, je vous l'assure, qu'une immense entreprise à se foutre du monde." Louis-Ferdinand Céline
    Paul Chambrillon propose pour la première fois une anthologie de Louis-Ferdinand Céline, avec lequel il a réalisé des enregistrements dès 1955. Cet enregistremment regroupe des textes de Céline lus par Michel Simon, Arletty, Pierre Brasseur et des entretiens d'Albert Zbinden et Louis Pauwels avec Céline.
    "De ce document sensationnel, dont nous conseillons l'achat à tous les admirateurs de Céline, la face que nous préférons est celle du Voyage au bout de la nuit. Le texte, sous la voix de bronze un peu gouailleuse de Michel Simon, est encore plus percutant qu'à la lecture et nous révèle, cette fois par l'oreille, quel maître prodigieux fut Céline dans la vision directe, et dans cette refonte de la syntaxe qui donne à chacune des phrases l'éclat de la vérité brute."
    Théophile BRIANT, avril 1956

    15 prêts - 3650 jours
    7 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty