Littérature générale

  • Les espions de la terreur

    Matthieu Suc

    Parution : 7 Novembre 2018 - Entrée pnb : 17 Novembre 2018

    Une enquête captivante au coeur des services secrets de Daech
    Des tortionnaires encagoulés de noir pour effrayer les foules en Syrie ; les mêmes habillés en civil, barbe rasée, postiche sur la tête et cigarette aux lèvres pour ne pas attirer l'attention en Europe  : l'État islamique s'est doté d'un «  bureau des légendes » djihadiste.
    Faux attentats pour masquer les vrais, tentatives d'infiltration de la fonction publique  : pour la première fois, une enquête révèle le fonctionnement de ces services spéciaux qui depuis Raqqa pilotaient les attentats du 13-Novembre, leurs techniques, leurs ressources, ainsi que le parcours du Français qui en fut la tête pensante. Un travail d'investigation colossal, qui s'appuie sur plus de 77  000 procès-verbaux de police et de justice, des centaines de notes des services secrets  et sur une quarantaine d'entretiens conduits auprès de magistrats, d'officiers de renseignement, de victimes du terrorisme, de djihadistes et de leurs familles.
    A propos de l'auteur :
    Matthieu Suc est journaliste pour Mediapart et l'auteur de quatre livres, dont Femmes de djihadistes (Fayard, 2016). Autrefois spécialisé dans le grand banditisme, il consacre aujourd'hui l'essentiel de son travail aux affaires liées au terrorisme.

    prêts illimités - durée illimitée
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Femmes de djihadistes ; au coeur du terrorisme français

    Matthieu Suc

    Parution : 11 Mai 2016 - Entrée pnb : 5 Mai 2016

    Elles s'appellent Izzana, Diane ou Soumya et ont partagé l'intimité des terroristes. Longtemps oubliées des médias et des policiers, cataloguées comme des victimes coupées du monde par un morceau de tissu, elles offrent aujourd'hui un moyen unique pour pénétrer et comprendre la sphère djihadiste.
    Converties, issues de l'immigration ou de l'aristocratie française la mieux née, elles ont en commun d'avoir vu, cachées sous leurs niqabs, les hommes se former, se radicaliser, s'armer. 
    En collectant écoutes, procès-verbaux et témoignages inédits, Matthieu Suc reconstitue cette part d'ombre du terrorisme islamique. Sont-elles complices ? Ou, au contraire, ignorent-elles tout des projets de leurs maris ?
    Une enquête fascinante. Et, à travers le récit des odyssées de Kahina, Sylvie et Hayat, l'envers du décor des attentats qui ont frappé la France.
    Aujourd'hui journaliste àMediapart, Matthieu Suc enquête sur le terrorisme et les questions de renseignement. En 2015, il avait couvert les attentats de Charlie Hebdo pour le compte du Monde. Femmes de djihadistes est son quatrième livre.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty